Robert de Maroc’n Roll

mercredi 7 Oct, 2015 - 18h02min

Robert de Maroc’n Roll

Il vient tout juste de donner à sa marque Maroc’n Roll un nouvel écrin : la rue latérale du Musée Yves Saint-Laurent. Le génial Robert Merloz a en effet fermé sa boutique de la rue des Vieux Marrakchis, préférant l’implanter dans le rayonnement touristique du Jardin Majorelle et du musée. Désormais, impossible de rater ses sacs collector, tous plus craquants les uns que les autres, que Robert modèle comme des toiles uniques. « Avec Maroc’n Roll, l’accent est mis sur la beauté des artisanats marocains, que je réinterprète avec une touche de rock », explique-t-il ; du zouak, à la peinture sur cuir, en passant par la broderie à la main, Robert les utilise tous, et les sublime dans ses créations, leur offrant une nouvelle vie. « J’envisage chaque sac ou vêtement comme autant de carnets de voyages, de cartes postales, d’hommages à ce pays que j’aime tant », dit-il. De fait, des sacs cabas, en passant par les pochettes cloutées, les sacs en bandoulière, les les mini sacs, les portés épaule et j’en passe, tous portent en eux la trace du Maroc, soit via des motifs de zouak peints, soit via des peintures évoquant la vision onirique, chromatique et fleurie que Robert entretient du pays. Dans sa boutique conçue comme un riad, qui s’orchestre autour d’un bassin d’eau et que rythme le chant des oiseaux, les collections capsule signées Maroc’n Roll scintillent comme autant de bijoux, assorties de poufs rehaussés de carrés de cuir façon zelliges, ou d’abat-jours ornés de peintures. Mention spéciale à la qualité des cuirs, tous venus de Fès. On aime aussi voir Imane, la couturière, en plein travail, pour le côté didactique et la revalorisation d’un patrimoine culturel précieux. « De ma collection de basiques que sont les sacs cloutés, en passant par les pièces uniques et les vêtements, toutes ces créations ont leur propre histoire », conclut Robert. Allez les découvrir en boutique…   

6 rue Houdhoud. Tel : 05 24 30 49 06. Ouvert 7/7, 9h30-18h30. 

 

À PROPOS DE L’AUTEUR

anastasia-chelini

Articles liés

Chakir Belhaloumi, l’homme aux mille costumes...

Chakir Belhaloumi, l’homme aux mille costumes...

Le tailleur de nos "Sidi" ouvre un nouvel espace dédié ...
COUP DE CŒUR - Une jolie caverne d’Ali Baba pour les passionnés de COUTURE, broderie et tricot

COUP DE CŒUR - Une jolie caverne d’Ali ...

La Tribune de Marrakech vous fait découvrir la seule et ...
Élégance et générosité pour l’ORIENTAL Fashion Show

Élégance et générosité pour l’ORIENTAL Fashion Show ...

Pour la seconde fois depuis sa création, l’Oriental Fashion show, ...
La Première Edition de MINA BINEBINE aux couleurs de MARRAKECH

La "Première Edition" de MINA BINEBINE aux couleurs ...

Mina Binebine, 22 ans, fille de notre ami Mahi Binebine, ...
Le nouveau concept store de SIDI GHANEM

Le nouveau concept store de SIDI GHANEM

Fort du succès des boutiques "Elite&Chic" qu’il a ouvert il ...
Apprendre à FABRIQUER son SAVON

Apprendre à FABRIQUER son SAVON

Huiles végétales ou essentielles, beurres végétaux, teintures, cires… Le centre ...
La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous