Marrakech Biennale, une 6e édition ambitieuse et porteuse d’espoir

lundi 19 Sep, 2016 - 13h37min

La Marrakech Biennale 6 investira la ville ocre pour 3 mois à partir du24 février prochain, jusqu’au 8 mai. Aventure artistique pluridisciplinaire et fondamentale inaugurée en 2004, elle fait cette année le pari d’investir la ville sous un slogan volontairement interpellant : “Quoi de neuf là ?” Le but de cette édition, “lier davantage Marrakech au reste du monde”, annonceReem Fadda, commissaire de la programmation principale,et par ailleurs curatrice associée du Guggenheim. Articulée autour de 2 postulats fondateurs,“l’urgence et la responsabilité”, la MB6 mettra l’accent sur l’ “art vivant”, un art capable“d’inaugurer un changement”. Manifesteégalementporté par Amine Kabbaj, président exécutif de la Biennale,la MB6 vise avant tout àrendre l’art au public. D’où la gratuité des accès aux expositions, nouveauté cette année, et l’instauration du Pôle Éducatif, indicateur de l’intention didactique de la MB6 : former à l’art, montrer qu’une œuvre s’adresse à la société, et qu’elle est un puissant vecteur de changement. Et parce que Leïla Alaouiincarnait justement la quintessence de cet espoir de changement à travers l’art, la Biennale lui est dédiée…

Marrakech Biennale, une 6e édition ambitieuse et porteuse d’espoir

Les artistes de la MB6

Au total, ce sont presque 50 artistes qui prennent part à l’exposition principale, ou “In”. Issus essentiellement d’Afrique, du Monde Arabe et de leurs diasporas, ils pour mission d’entraîner le public dans un art irrigué par la diversité culturelle. Mais pas que : les œuvres présentées sont aussi porteuses de “messages politiques et sociaux importants”, explique Reem Fadda, dont le projet curatorial s’est axé autour de la volonté de “présenter des œuvres d’art qui soient à la fois politiques, belles et poétiques.”

Lieux participants

Qui dit Biennale dit toute la ville en fête, relève Amine Kabbaj. De fait, leslieux patrimoniauxde Marrakech se sont mobilisés pour participer au parcours de la MB6 : les palais Bahia etBadii, les citernes de la Koutoubia, le Musée Dar Si Saïd, le Pavillon de la Ménara…Par ailleurs, nombre de lieux artistiques et culturels de la ville feront eux aussi partie de la Biennale, via lesprojets parallèles et partenaires, ou partie “Off” : institutions,riads et galeries marrakchies abriteront projets artistiques, installations, ateliers et conférences, pour faire de la ville une interaction artistique géante et participative. Et pour la 1e fois, la Biennale s’exportera aussi à Essaouira1 semaine durant.

Article liés

Le musée de la FEMME a ouvert ses portes dans la MÉDINA

Le musée de la FEMME a ouvert ses ...

Beaucoup de monde pour l’inauguration du Musée de la Femme ...
On s’fait un CINÉ en PLEIN AIR ?

On s’fait un CINÉ en PLEIN AIR ?

Depuis le 1er septembre et jusqu’au 21 octobre, les marrakchis ...
WANTED - Jeunes CHORÉGRAPHES Africains

WANTED - Jeunes CHORÉGRAPHES Africains

En 2020, c’est à Marrakech que la Biennale de la ...
CONCERT afro-groovy à l’Institut français de MARRAKECH

CONCERT afro-groovy à l’Institut français de MARRAKECH

Soul Mussango se produit ce samedi 15 septembre à 20 ...
Dar BELLARJ célèbre ACHOURA

Dar BELLARJ célèbre ACHOURA

Tout commence ce lundi par une grande parade de Dar ...
Les DJ les plus en VOGUE attendus au Festival OASIS

Les DJ les plus en VOGUE attendus au ...

Le doyen sud-africain Black Coffee et l’artiste polyvalent Virgil Abloh, ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous