L’incroyable secret de Romy Dalla-Mura

lundi 15 Août, 2016 - 13h58min

L’incroyable secret de Romy Dalla-Mura

Elle a raconté son histoire sur une grande chaîne de télévision française. C’est à Marrakech qu’elle vit une partie de l’année, où elle chante dans des cabarets. L’allure d’une diva, une voix qui détonne, Romy Dalla-Mura n’est pas une star comme les autres. Sa vie commence par un terrible malentendu : à sa naissance, elle est déclarée garçon, et baptisée Guy. “Mon enfance fut chaotique. J’ai toujours eu la conviction intime d’être une fille ; mais j’ai été élevée comme un garçon. Un médecin a bien constaté, quand j’avais 6 ans, que je n’avais pas tous les attributs d’un garçon, mais ça n’a pas été plus loin. Je pense qu’à l’époque, mes parents étaient dans le déni”, raconte t’elle. Une enfance de cauchemar et de souffrances, qui voit le petit Guy affronter moqueries et méchancetés, sans pouvoir se défendre, gardant au plus profond son secret. Ce n’est qu’à 18 ans qu’elle est diagnostiquée hermaphrodite. À 25 ans, et après 2 opérations, Guy devient officiellement Romy. La vie reprend son cours, mais les plaies de l’enfance lui ont laissé au cœur des cicatrices indélébiles. Romy se noie dans le travail, devient femme d’affaires, ouvre une demi-douzaine de clubs et de restos, à Lyon, Arles, la région parisienne, Cannes où elle côtoie la jet-set, se marie 2 fois sans que ses maris ne devinent son secret… En 2010, elle ouvre à Marrakech un restaurant avec le comédien Jean Lefèvre. Mais l’attentat d’Argana va précipiter la faillite du lieu. Loin de se décourager, Romy se découvre un nouveau talent, sa voix. Elle travaille comme une folle, apprend des centaines de titres, et chante. Sur scène, où elle a chanté contre le terrorisme devant 20.000 personnes ; dans des cabarets marrakchis, dont elle est devenue la coqueluche. Elle chante le soir et la journée, et écrit les pages de son histoire dans une autobiographie prévue début 2016. “À 60 ans, j’ai besoin de me libérer du secret de ma vie, d’écrire, de dire, de crier, de chanter la vérité. Depuis des années, j’enfouis mes émotions. Aujourd’hui, c’est comme une renaissance ; je peux enfin vivre comme tout le monde…” Et chanter comme personne !

M.R

Articles liés

Exposition “Sables, fragments de mémoire” d’Abdellah Boukil

Exposition “Sables, fragments de mémoire” d’Abdellah Boukil ...

Jeudi 21 juin prochain, rendez-vous à Dar Moulay Ali, pour ...
Exposition “Colors” de Samir Salemi, au Pullman Marrakech Resort & Spa

Exposition “Colors” de Samir Salemi, au Pullman Marrakech ...

Coup d’envoi de l’exposition “Colors” organisée par la BCK Art ...
Wall Street Gallery, un nouveau lieu du Street Art à Marrakech

Wall Street Gallery, un nouveau lieu du Street ...

Une nouvelle galerie vient d’ouvrir dans la ville rose, entre ...
Musiques du monde

Musiques du monde

Alsarah, leader du groupe Alsarah & the Nubatones, est une ...
Concert à l’église pour  les “Nuits du Ramadan”

Concert à l’église pour  les “Nuits du Ramadan”

Un Ciné Concert “La Passion de Jeanne d'Arc” est organisé ...
Alexöne Dizac à la DAVID BLOCK GALLERY.

Alexöne Dizac à la DAVID BLOCK GALLERY.

Alexöne Dizac présentera sa troisième exposition personnelle à la David ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous