Le 8e Grand Prix de Marrakech sur la ligne d’arrivée

mercredi 29 Mar, 2017 - 15h31min

Le 8e Grand Prix de Marrakech sur la ligne d’arrivée

Le circuit Moulay El Hassan accueille du 7 au 9 avril le plus grand événement automobile d’Afrique, la manche marocaine du championnat du monde de voitures de tourisme de la FIA, le « WTCC Afriquia Race of Morocco« . À vos marques pour cette 8e édition du Grand Prix de Marrakech WTCC qui marque le début de la saison 2017. Sport, spectacle et adrénaline en perspective…

 

Cette année 2017 est significative pour le sport automobile marocain puisque nous célébrons les 60 ans du premier Grand Prix de Formule 1, qui s’est couru au Maroc en 1957. Le week-end à Marrakech est le premier des dix du championnat du monde des voitures de tourisme, devançant les courses en Europe, Amérique du Sud, Asie et Moyen Orient qui se dérouleront entre avril et décembre, avec le dernier qui se disputera sur le circuit du Qatar. Au programme de Marrakech, trois jours de courses : les vendredi et samedi consacrés aux essais et qualifications et le dimanche 9 avril, les deux courses officielles qui comptent pour le championnat du monde WTCC. Sponsor officiel de cette étape marocaine, Afriquia -premier réseau de stations-service au Maroc -, et ses partenaires officiels historiques BMCE Bank of Africa, Wafa Assurance et Renault, ont renouvelé leur action auprès de cet événement automobile. « Nous sommes ravis qu’Afriquia ait renouvelé en tant que partenaire officiel de l’épreuve marocaine, a déclaré François Ribeiro, DG de Eurosport Events, promoteur du WTCC. Le weekend de Marrakech est l’une des courses les plus populaires du championnat. Toutes les tribunes affichent complet chaque année, et en 2016 par exemple, l’audience pour toutes les télévisions du monde a réuni quelque 62.361 millions de téléspectateurs. » Quant à Said Baghadi, DG d’Afriquia SMDC, il a précisé que la démarche du groupe était citoyenne et omniprésente dans le domaine sportif, à travers le foot ou le sport mécanique : « On est toujours du côté des champions marocains pour les motiver davantage à remporter des titres mondiaux« . Au programme de ce week-end automobile, les courses vont s’enchainer à un rythme soutenu sur le circuit Moulay El Hassan, avec une grande nouveauté cette année, la présence de la super série anglaise Radical Sportscars, des super bolides anglais. Sport et spectacle seront donc au rendez-vous du week-end de Marrakech, ponctué de nombreuses animations et activités fun et sympa dans l’enceinte du circuit Moulay El Hassan, en particulier au WTCC Fan Village : séances d’autographes des pilotes, exhibitions autos-motos, motocross, stunt sur la ligne de départ, simulateurs de courses 5D, karting pour des challenges, sans oublier les espaces détente et restauration. « Ce Marrakech Grand Prix ravive la mémoire des Marocains au fil des éditions, confie Aly Horma, son directeur général, avec de belles images des glorieux jours du sport automobile. Chaque année, nous améliorons le contenu pour faire vivre de nouvelles émotions aux visiteurs et démontrer que le Maroc n’a rien à envier aux grands circuits européens. »

 

Mehdi Bennani, l’espoir marocain

Seul pilote et champion marocain dans la compétition, Mehdi Bennani est cette année un prétendant sérieux pour le titre mondial, qu’il court au volant de sa Sébastien Loeb Racing Citroën C-Elysée, puisqu’il a remporté le titre WTCC Trophy des indépendants la saison dernière et qu’il s’est adjugé son premier triomphe au classement général lors de la course finale 2016 au Qatar.

 

Bennani : une passion familiale

La course automobile, c’est une histoire de famille chez les Bennani : Samira, la maman, est la seule femme du monde arabe et africain à concourir aux côtés des hommes pour des courses automobiles en circuit fermé. C’est son mari et coach, le coureur Abdelhaq Bennani, disparu récemment, qui l’a lancée sur les circuits, où elle pilote une GT Turbo Super 5, voiture réputée « nerveuse ». Depuis 1997, elle participe aux championnats internationaux et se classe plus d’une dizaine de fois dans le trio gagnant. En 1999, le roi Hassan II la décore de l’Ouissan – un titre honorifique – de sport 1ère catégorie. Et bien sûr, elle partage sa passion avec son fils Mehdi, « ma plus grande fierté« , à qui elle a transmis le goût de la compétition.

Milliardaires et businessmen africains au rendez-vous

Plusieurs hommes d’affaires et milliardaires africains ont annoncé leur visite sur le circuit du Grand Prix de Marrakech, à l’invitation du groupe OCP, dont Mo Ibrahim, Aliko Dangote, ou Moïse Katumbi Chapwe. Le milliardaire anglo-soudanais Mo Ibrahim conviera de richissimes businessmen africains, du 6 au 9 avril à Marrakech, pour le 10e « Governance Weekend » de sa fondation éponyme dédiée à la bonne gouvernance en Afrique. Et pour célébrer le « leadership d’excellence », sont attendus, entre autres, les tycoons nigérian Aliko Dangote et congolais Moïse Katumbi Chapwe, mais aussi des leaders de l’association anti-corruption « The B team », dont le fondateur Sir Richard Branson, patron de Virgin, est un grand fan du Maroc.

Un des cinq plus beaux circuits du monde

Le tracé du circuit Moulay El Hassan sera réutilisé, comme l’année dernière. Long de 3 km, il passe derrière les paddocks, puis emprunte les lignes droites de l’avenue Mohamed VI et de la route de l’Ourika. Le circuit est rapide et technique : virages, chicanes, parabolique font face à des lignes droites où la vitesse peut dépasser les 250 km/h, parfait pour favoriser les affrontements, dépassements, freinages tardifs… pour offrir du très grand spectacle. Quatorze bâtiments en murs portatifs sont aménagés, dont une structure de 200m de long sur trois étages qui comprend 65 loges privées pouvant accueillir entre 10 et 250 personnes, un espace média, des services médicaux d’urgence et de sécurité, un bureau pour la direction de la course, des garages… Cinq ponts piétons amovibles seront mis en place pour passer au-dessus du circuit. Quant au paddock, il a été désigné par le délégué presse de la FIA comme étant l’un des cinq plus beaux du monde.

M.R.

 

Articles liés

Le musée de la FEMME a ouvert ses portes dans la MÉDINA

Le musée de la FEMME a ouvert ses ...

Beaucoup de monde pour l’inauguration du Musée de la Femme ...
On s’fait un CINÉ en PLEIN AIR ?

On s’fait un CINÉ en PLEIN AIR ?

Depuis le 1er septembre et jusqu’au 21 octobre, les marrakchis ...
Droit au but avec la PSG Academy

Droit au but avec la PSG Academy

La Paris Saint-Germain Academy a ouvert ses portes à la ...
Le jardin ANIMA, en textes et en images

Le jardin ANIMA, en textes et en images

Ici, le visiteur va de découverte en découverte. A 27 ...
Youpi, c’est la RENTRÉE sur la planète KIDS

Youpi, c’est la RENTRÉE sur la planète KIDS ...

Le Centre Planétude de Marrakech, spécialisé dans les cours de ...
Comme un petit goût de SALSA pour la RENTRÉE

Comme un petit goût de SALSA pour la ...

Les meilleurs danseurs et danseuses latino et salsa sont à ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous