La culture de l’assurance dans les gênes

mercredi 5 Avr, 2017 - 13h07min

La culture de l’assurance dans les gênes

Le cabinet Assurances Wahabi du groupe AXA, en plein centre de Marrakech, fait figure d’ancien. A l’origine, Wahabi père, après une belle carrière dans la justice, rachète en 1972 un cabinet d’assurance dont l’enseigne est la filiale marocaine de la Compagnie “L’Urbaine et la Seine”. Cette entité française est ensuite absorbée par l’Union des Assurances de Paris, qui s’est déclinée au Maroc par les enseignes “L’Entente”, puis “L’Entente / Al Amane”, avant d’être rachetée au début des années 2000 par le groupe AXA. Dans la foulée, la fusion avec la Compagnie Africaine d’Assurances donne naissance en 2001 à AXA Assurance Maroc. Voilà pour la petite histoire.

Depuis, le cabinet fonctionne de père en fils. Même tournant professionnel pour Karim Wahabi (lauréat d’une université Nord-Américaine), qui rejoint l’entreprise familiale en 1999 après avoir été le logisticien et l’acheteur pour le Maroc du groupe Yves Rocher. Tous deux rigoureux et exigeants, ils ont la culture de l’assurance chevillée au corps. “Nous faisons partie de cette génération, explique Karim, qui fonctionne comme assureurs conseils. Avant d’être assureurs, nous nous positionnons comme conseillers”. La formation étant l’un de leurs grands principes, “notre politique est basée sur la qualité et non sur la quantité comme c’est le cas aujourd’hui avec de plus en plus d’ouvertures de cabinets d’assurance” rajoute-t-il. Mais les deux hommes ne s’arrêtent pas là. Très impliqués dans l’associatif, ils développent des tas de projets dans le social. Membres fondateurs de la CGEM Marrakech-Safi, également membres fondateurs d’un Lions Club à Marrakech, ils ont, à leur actif, la création, la recherche de financements et le fonctionnement (avec un groupe de bénévoles Marrakchis) du Centre Malaika pour les enfants atteints de trisomie. Leurs actions ont également permis la création de cabinets dentaires bénévoles qui interviennent auprès des enfants de l’orphelinat de la ville, d’une école coranique à Amizmiz ou du centre d’accueil pour la jeune fille rurale, en plus d’un cabinet mobile chargé de soigner les habitants des régions voisines isolées.

Très longtemps considérée comme superflue ou inutile, l’assurance retrouve aujourd’hui la place qui est la sienne accompagnant ainsi les exigences du marché et la loi qui la réglemente, ce qui implique, pour les intermédiaires, de l’ancienneté et beaucoup d’expérience. Là, le cabinet Wahabi, qui dispose de tous ces atouts, a très largement gagné ses galons.

S.J.

194-196 avenue Mohamed V, Guéliz

Tel : 05 24 43 13 16 / 05 24 43 19 27

Articles liés

MADONNA est à MARRAKECH !

MADONNA est à MARRAKECH !

La reine de la Pop vient d’atterrir à Marrakech pour ...
SO LOUNGE - Histoire d’un CONCEPT

SO LOUNGE - Histoire d’un CONCEPT

Tout part d’une discussion entre amis. L’envie était d’ouvrir un ...
ROTATION des modèles au Musée YVES SAINT LAURENT

ROTATION des modèles au Musée YVES SAINT LAURENT ...

La première depuis l’ouverture. Dominique Deroche, la commissaire d’exposition, et ...
Le nouveau concept store de SIDI GHANEM

Le nouveau concept store de SIDI GHANEM

Fort du succès des boutiques "Elite&Chic" qu’il a ouvert il ...
La RENTRÉE artistique de la DAVID BLOCH GALLERY

La RENTRÉE artistique de la DAVID BLOCH GALLERY ...

Retour de la programmation "SENSITIVE EYE", initiée en 2014 sous ...
COUP DE CŒUR... Une clim amie de l'environnement

COUP DE CŒUR... Une "clim" amie de l'environnement ...

Rafraîchisseur avec refroidissement d'air par évaporation d'eau : le COUP ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous