Faire de sa calvitie, un lointain souvenir…

jeudi 28 Juin, 2018 - 17h48min

Faire de sa calvitie, un lointain souvenir…

Les cheveux, quand on en manque, font souvent partie de nos complexes. Alors la clinique Challeng’Hair de Marrakech ne désemplie pas. Il faut dire que la garantie “satisfait ou regreffé” assure aux patients le résultat espéré. Avec près de 25.000 greffes au compteur, le lieu se spécialise dans la greffe du cheveu, mais pas seulement. La barbe, en tant que nouvelle tendance, peut, elle aussi, retrouver du volume, tout comme les sourcils. La méthode est simple, rapide, en une seule séance, et sans douleur car elle est réalisée sous anesthésie locale. Il n’y a plus qu’à attendre que les greffons s’adaptent à leur nouvel environnement, et le tour est joué ! Ces greffons justement sont pris à l’arrière du crâne, zone plus souvent épargnée par la chute de cheveux, mais il est aussi possible de se servir dans la barbe ou sur le torse. “Cette idée m’est venue avec une personne totalement chauve. J’ai voulu tester la greffe à partir des poils du thorax et le résultat a dépassé mes espérances car indépendamment de l’endroit où il est prélevé, lorsque le poil est greffé, il prend toutes les caractéristiques du site receveur, de la densité à la couleur des cheveux d’origine” explique Gil Mennetrey, le propriétaire de la clinique. Elu meilleur expert mondial de la calvitie par les américains, ce grand manitou du cheveu cumule, via le groupe qui porte son nom, 65 instituts capillaires en France sous la marque Norgil, d’autres au Canada, et 3 cliniques médicales dédiées à Paris, Barcelone et à Marrakech. C’est dire s’il connait son sujet. C’est à lui que l’on doit également l’organisation du congrès mondial sur les recherches et solutions contre la chute de cheveux, dont le 5è volet s’est tenu à Marrakech en mars dernier. “Il ne s’agit pas d’un événement commercial mais d’un temps de partage entre chirurgiens de la greffe sur les innovations dans ce domaine” confie Gil. Car des innovations, il y en a. Comme la nouvelle prothèse, inventée par un chinois, qui la garde bien cachée, faite à partir de vrais cheveux et qui reste bien en place pendant six mois, sans colle. “Je finirai bien par trouver ce secret” s’amuse le fondateur de Challeng’Hair.

 

Success story collective (encadré)

Gil Mennetrey a réussi à se constituer une équipe performante. Le directeur médical déjà, le docteur Ben Moussa est un chirurgien plasticien très en vogue à Marrakech. Avec lui, un groupe d’infirmières toutes formées à Paris, selon les normes européennes. Et pour chapeauter tout ce petit monde, Lamia, qui suit Gil depuis 15 ans au gré des congrès mondiaux. Elle aussi formée en France, elle dispose aujourd’hui d’un important bagage d’expériences et de pratiques, qu’elle partage à son tour avec toute son équipe.

S.J.

Bab Ighli (à côté de la Clinique internationale)

Tel : 06 69 72 29 31 / 05 24 43 34 63

www.challenghair-maroc.com

Articles liés

Le célèbre Studio OMYOGA s’installe au Mövenpick Marrakech

Le célèbre Studio OMYOGA s’installe au Mövenpick Marrakech ...

Pour surmonter la petite appréhension du retour des vacances et ...
VALMONT, l’exclusivité du Spa LA MAMOUNIA

VALMONT, l’exclusivité du Spa LA MAMOUNIA

Tout commence à La Clinique Valmont en 1905 sur les ...
Palmeraie Resorts rénove son centre Fitness

Palmeraie Resorts rénove son centre Fitness

Le centre Fitness du Palmeraie Resorts est remis à neuf ...
Apprendre à FABRIQUER son SAVON

Apprendre à FABRIQUER son SAVON

Huiles végétales ou essentielles, beurres végétaux, teintures, cires… Le centre ...
Le « Lila Spa », Quintessence et Modernité

Le « Lila Spa », Quintessence et Modernité

Le « Lila Spa », Quintessence et Modernité En plein coeur du Guéliz, ...
Marrakech une destination santé très prisée

Marrakech une destination santé très prisée

 Survolons quelques-unes des offres médicales à Marrakech. Pour tous les ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous