Dans les coulisses du Theatro La référence des nuits Marrakchias

lundi 17 Avr, 2017 - 13h13min

Dans les coulisses du Theatro La référence des nuits Marrakchias

Tout Marrakech connaît les performances du Theatro. Des shows, du feu, des danseurs et danseuses suspendus dans les airs, montés sur la scène ou à l’oeuvre entre les tables, le célèbre night-club se la joue music-hall depuis près de 15 ans. Il faut dire que les gènes sont là. Avant de faire danser le monde la nuit, le lieu a été tour à tour réquisitionné par le commandement américain, suite au débarquement anglo-américain en Afrique du Nord en 1942, avant de se transformer en théâtre. C’est au début des années 50 que Jean et Henriette Bauchet, déjà propriétaires du Casino de Forges les Eaux et directeur du Casino de Paris, relancent l’affaire. Ouverte en 1952, en même temps que le Casino de Marrakech, cette scène a vu se produire des artistes comme Charles Aznavour, Maurice Chevalier ou Joséphine Baker, entre pièces de théâtre classiques et concerts. De cet ancien théâtre, totalement rénové en 2003, restent encore aujourd’hui l’architecture, les gradins, le décor, la scène et même les lourds rideaux en velours rouge, et bien sûr toute l’âme laissée par ces illustres artistes et par les aléas de l’histoire. Si le Theatro accueille les meilleurs Djs au monde, les performers restent les grandes vedettes dont le public raffole. Ils sont une trentaine de toutes les nationalités à tourner au sein de cette équipe qui fonctionne à la façon d’une troupe de cirque. D’ailleurs, plusieurs danseurs résidents ont été formés par le célèbre cirque Shems’y de Salé. Chacun d’eux passant de la scène aux coulisses, des entraînements quotidiens à la conception de leurs costumes. Tous les mois, un nouveau show est monté mais avec une seule et même exigence : opérer un retour en enfance. Du Far West à la préhistoire, en passant par les clowns, les animaux ou d’inspiration “Alice aux pays des merveilles”, les thématiques transforment les performers en créatures. L’ambition étant de donner vie à un véritable festival où le client fait partie intégrante du spectacle. Quand toute la salle est subitement plongée dans le noir, chaque danseur est à son poste. Commence alors le ballet de fumée et de confettis, amplifié par les jeux de lumière des écrans LED et des 200 faisceaux de lasers. Une scénarisation digne des meilleurs établissements au monde pour une expérience vraiment unique.

S.J. 

Tous les jours de 23h50 à 5h00 du matin

Rue Ibrahim El Mazini, Casino de Marrakech, Es Saadi Marrakech Resort

Tel : 06 64 86 03 39

Articles liés

Un nouveau Zeitoun Café

Un nouveau Zeitoun Café

Générosité, authenticité, efficacité Vous connaissez sans doute le Zeitoun Café, à ...
Gaïa, la cuisine de la Terre et du Soleil

Gaïa, la cuisine de la Terre et du ...

Depuis quelques semaines, un nouveau lieu a ouvert rue Mohammed ...
FOD, le premier restaurant digital du Maroc

FOD, le premier restaurant digital du Maroc

FOD, pour "Food On Demand", le premier restaurant entièrement "connecté" ...
Oasis Festival, quand la tradition rencontre une bande-son futuriste

Oasis Festival, quand la tradition rencontre une bande-son ...

Carl Cox, The Black Madonna, Jessy Lanza, Ben Klock ou ...
LES NUITS DE LA MAGIE
 Oasiria samedi 5 mai

LES NUITS DE LA MAGIE
 Oasiria samedi 5

Cocktail & spectacle dans les lagons de La Paillote. 1h15 de ...
Buddha Bar Marrakech, que la fête continue...

Buddha Bar Marrakech, que la fête continue...

Il faut être à la hauteur de cette franchise internationale ...
La Tribune, chasseur de talents

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. C’est à vous !

Parlons de vous