All Ad Spaces are full. Contact us via the contact form.

GÉRARD LANVIN et Marrakech, la Belle Histoire

jeudi 22 Mar, 2018 - 12h44min

GÉRARD LANVIN et Marrakech, la Belle Histoire

Depuis plus de vingt ans, entre la ville ocre et l’acteur, c’est une véritable histoire d’amour, un film d’art et d’essai, un vrai succès.

Lorsque Gérard Lanvin tourne Le Boulet,  d’Alain Berbérian, avec Benoît Poelvoorde à Erfoud, les deux compères décident de rentrer en passant par Essaouira puis Marrakech.  Et c’est en rencontrant cette ville aux couleurs et à la lumière si particulière que l’acteur est tombé sous le charme. Cet amoureux de la nature, citadin par obligation professionnelle, s’est juré de revenir dans, souvenez-vous, ce petit aéroport qui n’avait rien alors d’international, mais gage de proximité avec la France.

Outre la ville, c’est aussi l’énergie et la gentillesse, cette « émotion heureuse », presque naïve, que véhiculent les habitants de Marrakech qui ont touché En plein cœur Gérard Lanvin. Cet homme d’Amitiés Sincères a été sensible à ce pays de traditions mais aussi dans l’échange culturel, avec un véritable désir de suivre ce pays en pleine expansion, ce pays de tous les possibles.

Il acquiert donc le Ryad Laziza en pleine Médina, ancienne maison d’hôtes du Glaoui et classé monument historique. Émotion artistique, lumière de cinéma, l’acteur y retrouve l’équilibre physique et psychologique, « l’humeur à aller vers les autres, l’amitié qui se sent » à l’instar du cinéma.

Naturellement sa famille suit, sa femme Jennifer s’y épanouit, ses fils musiciens Manu et Léo viennent s’y ressourcer. Mais la famille de Gérard Lanvin, ce sont aussi les amis qui trouvent au Ryad Laziza plus la Pension Complète que le Camping. La famille de cœur, comme son associé depuis vingt ans, Malek. Les Parrains écrivent et produisent ensemble, montent des coups de cinéma. Toujours près du cœur depuis la Baule, c’est avec Liên, restauratrice aguerrie, qu’en Spécialistes ils montent un restaurant vietnamien (voir nos pages Fooding) comme s’ils vous ouvraient les portes de leur cuisine pour refaire le monde.

Gérard Lanvin est un super actif, Marrakech son havre de paix. Il vient à peine de finir la série 10% aux côtés d’Isabelle Huppert, Monica Bellucci, Jean Dujardin, ces sombres inconnus (rdv en octobre). Il enchaîne avec Les Pappys-Sitters avec Olivier Marchal (rdv en juin). Il s’apprête à tourner un film déjanté aux côtés de Vanessa Paradis, dirigé par son mari Samuel Benchetrit (rdv à Cannes), il parle d’un film sur les sexygénaires… « La peur que cela ne commence pas et celle que cela finisse »

Gérard Lanvin est un homme occupé, mais un homme qui prend le temps de bien faire, un homme qui a Le goût des Autres. Gérard Lanvin est un homme bienveillant et bien vivant, il est à l’image de la ville qu’il a adoptée et qui l’a adopté.

À PROPOS DE L’AUTEUR

clementine-casting

Articles liés

Mahi Binbine, confidences exclusives pour la Tribune de Marrakech

Mahi Binbine, confidences exclusives pour la Tribune de ...

Mahi Binebine Rue du Pardon, nouveau roman, nouvelle voix Évidemment, on ...
La Tribune a rencontré ... Pascal Elbé

La Tribune a rencontré ... Pascal Elbé

L’homme qui flâne à Marrakech est cultivé ou se cultive ...
Tindouf de père en fille

Tindouf de père en fille

Son cœur balance entre Tanger et Marrakech. Boubker Temli possède ...
Vincent Mellili : « Je vais ouvrir une école d’acteurs à Marrakech »

Vincent Mellili : « Je vais ouvrir une école d’acteurs ...

Première école au Maroc de formation aux métiers du cinéma, ...
Un autre regard sur Marrakech, loin des clichés habituels

Un autre regard sur Marrakech, loin des clichés ...

« A’SR Ennour », c’est une exposition très originale à Dar Moulay ...
Les artistes d’Essaouira investissent la Galerie SINIYA28

Les artistes d’Essaouira investissent la Galerie SINIYA28

Cette ravissante galerie du centre ville accueille, pendant la foire ...
La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous