« FEMMES AUX SEPT COULEURS », un Voyage vers la liberté

Ce sont des sculptures, mais elles sont en papier végétal. L’exposition originale de Linda Bougherara, à Dar Moulay Ali Maison de France, rend hommage à la nature et à la place des femmes dans la culture africaine. Visible du 13 juin au 5 octobre 2019.

Ses sept femmes de couleur représentent les saintes invoquées dans les cérémonies spirituelles des confréries de Gnaouas où les couleurs revêtent une importance symbolique. Le noir pour Lala Aïcha, le blanc pour Lala Fatima-Zohra, le vert pour Lala Mimouna, le rouge pour Lala Rquia, le bleu pour Lala Meriem, le violet pour Lala Malika et le jaune pour Lala Mira. Ces rites confidentiels menés par des maîtres musiciens – « les mâalems » – s’incarnent lors des « lilas », des veillées où les femmes chantent, dansent et entrent en transe comme les hommes…

« Une ode à la féminité et à la liberté » pour l’artiste algérienne qui vit entre Paris et Essaouira.

Depuis 2014, Linda Bougherara a participé à plusieurs résidences d’artistes au Maroc, à Essaouira, Casablanca et Marrakech, où elle a travaillé sur les thèmes de la mémoire et de la liberté, inspirée par la place des femmes dans la spiritualité gnaoua. Ses œuvres ont été exposées dans le monde entier, à Paris, Londres, Venise, Miami, Alger,
Casablanca, Rabat et Marrakech où elle a présenté son installation « Entre Terre et Mer » en papier végétal et papier d’algues à la COP 22 en 2016.

Vernissage le 12 juin à partir de 19h
Exposition du 13 juin au 5 octobre

Dar Moulay Ali Maison de la France à Marrakech
1 rue Ibn Khaldoun (à côté de la Koutoubia)
Tel : 05 24 42 85 48