All Ad Spaces are full. Contact us via the contact form.

Dans l’atelier de Jean Baptiste Valadié

mardi 28 Fév, 2017 - 12h44min

Dans l’atelier de Jean Baptiste Valadié

Au cœur d’un jardin enchanteur, baigné de lumière extérieure comme intérieur, l’atelier de Jean Baptiste Valadié dégage une aura bienfaisante composée d’autant de beauté que de bonté. Ce faiseur d’art infatigable dégage la joie sereine d’un parcours artistique dont le maître mot est cohérence. Ce regard poétique qu’il pose sur toute chose a d’abord reflété la Femme, très présente dans son œuvre -sa flamme peut-être-, elle s’y reconnaît comme l’incarnation même de la féminité. Qu’il la dessine, la peigne, la sculpte, la grave délicatement à la pointe d’un diamant, ses courbes sont toujours doucement effleurées avec respect. Dans chacune de ses œuvres l’humain se sent aimé. Même le sourire malicieux qu’il porte sur les situations cocasses, dépeintes dans ses dessins humoristiques, est emprunt de tendresse. On ne se lasse pas d’écouter Jean Baptiste Valadié parler de son processus de création.  Pendant dix ans, il s’est plongé dans la bibliographie illustrant Baudelaire, Rimbaud… Il raconte avec humilité sa rencontre difficile avec ces âmes tourmentées, qui ne lui ressemblaient pas, et comment il apprit à capter leur regard. Il partage avec plaisir ses souvenirs, sa collaboration avec Brassens, la Guerre des boutons de son enfance, comment l’éblouissement des rayons du soleil devant une poubelle lui a inconsciemment inspiré ces nuées blanches, qui diffusent une lumière quasi biblique sur ses paysages. Connu et reconnu, exposé sur les plus grandes places du marché de l’art, comme New York ou Tokyo, c’est pourtant Marrakech où Jean Baptiste Valadié a choisit de poser ses valises. Pas en ville, mais en pleine campagne, à Tameslhot, un bout de désert dont il a fait, avec son épouse Chantal, un îlot de verdure, véritable jardin d’Eden. Un exil volontaire et heureux qui nous donne la chance de pouvoir désormais admirer son travail sur le sol marocain. C’est la galerie So Art de Casablanca qui aura la chance d’exposer ses œuvres à partir du 27 mai prochain. Un déplacement qui en vaut la peine pour tous ceux qui sont épris de beauté et de sérénité.

So Art Gallery : 29, rue Jalal Eddine Essayouti, Place des Iris, Casablanca

À PROPOS DE L’AUTEUR

pascale-fontesse

Articles liés

Les femmes empaquetées de Christo

Les femmes empaquetées de Christo

Leur histoire est singulière. Une histoire d’amour et d’art. Christo ...
La « Perspective de séduction » d’Amine el Gotaibi

La « Perspective de séduction » d’Amine el Gotaibi ...

Le patio de Dar Moulay Ali est entièrement « relooké » de ...
Anne Jaeckin, ou l'art de la danse

Anne Jaeckin, ou l'art de la danse

Il y a de la danse dans les sculptures d’Anne ...
8 MARS - Au Musée de la Femme forcément…

8 MARS - Au Musée de la Femme ...

“Femmes pionnières” est la nouvelle exposition présentée au Musée de ...
Dans l’atelier de Yasmina Alaoui

Dans l’atelier de Yasmina Alaoui

L'Art à l'état pur Il faut s’enfoncer dans la palmeraie. Un ...
L’âme des Brodeuses en images

L’âme des Brodeuses en images

Au 107 derb El Cadi, le Musée Boucharouite de Marrakech ...
La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous