All Ad Spaces are full. Contact us via the contact form.

Avec « « Tsunami » », Ahmed Chawki fait swinguer Jeema El Fna

lundi 8 Août, 2016 - 14h25min

Avec « « Tsunami » », Ahmed Chawki fait swinguer Jeema El Fna

Après le succès de sa chanson « Kayna Wla Makaynach » diffusée tout l’été sur les ondes marocaines, Ahmed Chawki revient avec un nouveau titre, « Tsunami », accompagné du clip tourné sur la place Jemaa El Fna qui a récolté en seulement deux jours près de 850.000 vues sur Youtube. Le clip met en scène une foule en délire sur la place mythique de Marrakech, avec ses porteurs d’eau, vendeurs de jus d’orange, charmeurs de serpents, qui danse et chante sur la chanson de Chawki. Petite apparition aussi du célèbre animateur de radio Momo Bousfiha qui s’exclame du haut d’un hélicoptère « En direct de Marrakech, mais qu’est-ce qui se passe ici ? Ahmed Chawki devient fou… » Allez les fans, on peut voir le clip sur le compte twitter du chanteur Chawki@ChawkiOfficial.

Articles liés

Café littéraire à l’Art Lounge du Sofitel

Café littéraire à l’Art Lounge du Sofitel

Journaliste en France puis bouquiniste à Marrakech, Alain Roëls s’est ...
Les femmes empaquetées de Christo

Les femmes empaquetées de Christo

Leur histoire est singulière. Une histoire d’amour et d’art. Christo ...
La « Perspective de séduction » d’Amine el Gotaibi

La « Perspective de séduction » d’Amine el Gotaibi ...

Le patio de Dar Moulay Ali est entièrement « relooké » de ...
Anne Jaeckin, ou l'art de la danse

Anne Jaeckin, ou l'art de la danse

Il y a de la danse dans les sculptures d’Anne ...
8 MARS - Au Musée de la Femme forcément…

8 MARS - Au Musée de la Femme ...

“Femmes pionnières” est la nouvelle exposition présentée au Musée de ...
Dans l’atelier de Yasmina Alaoui

Dans l’atelier de Yasmina Alaoui

L'Art à l'état pur Il faut s’enfoncer dans la palmeraie. Un ...
La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous