All Ad Spaces are full. Contact us via the contact form.

Alain Gerez

vendredi 15 Avr, 2016 - 15h54min

Alain Gerez

A côté de radis géants d’où sortent des feuilles de bananier, un hippopotame violet rigole, fier de sa gracieuse arabesque en équilibre sur un skate. Bienvenue dans l’univers ludique et plein de fantaisie d’Alain Gerez. Accrochées aux murs de son atelier, les femmes araignées guettent les visiteurs, reçus avec convivialité par le maître des lieux dont l’humour légèrement narquois dissimule mal cette sensibilité un peu exacerbée propre aux artistes. D’ailleurs l’âne du champ voisin ne s’y trompe pas, le coup tendu au dessus de la barrière, il guette les caresses dès qu’Alain passe à proximité.

Un parcours atypique : après l’Ecole des arts appliqués de Lyon puis celle des Arts déco de Paris, son diplôme d’architecte en poche, Alain Gerez opte pour une seule couleur : le vert. Golfeur pro, membre de la prestigieuse PGA, il intègre le Club Med et se consacre à sa passion pour les greens, qu’il en conçoive l’architecture ou qu’il les parcoure en compétiteur. Il est à la tête d’une Académie de golf dans la région d’Aix en Provence, quand sa vie prend un virage à 90°. Sollicité par le Club Med pour une mission de consulting à Marrakech, il décide de ne plus repartir, pose ses valises dans un coin de campagne sur la route de Fez et échange les greens contre un atelier d’artiste.

Les mains dans la résine, il parle avec pudeur de son travail, refusant de se prendre au sérieux. « C’est le plaisir qui me guide. Mon café du matin à peine avalé je file dans mon atelier et je suis heureux. Je ne connais pas les affres de la gestation créative, je ne fais ni croquis ni dessin, dès j’ai une idée, j’étudie la bonne technique pour la réaliser  »
Bois ciment métal, il commence par créer la forme à partir de toute sorte de matériaux, la façonne puis en décompose les mouvements. 20 à 40 moules différents peuvent être nécessaires à la composition d’une sculpture en résine d’Alain Gerez et chacune est unique. Une grande maîtrise technique dans le travail de la matière mais aussi graphique avec beaucoup d’harmonie dans les lignes, le tout mis au service d’une âme d’enfant blagueur et inventif, voilà quelques uns des secrets que révèle une visite de l’atelier de ce boulimique créatif.

Alain Gerez expose en compagnie du merveilleux et poétique Jean Baptiste Valadié au Sofitel Thalassa Sea & Spa d’Agadir jusqu’au 6 novembre prochain –
Sofitel Thalassa Sea & Spa – Baie des Palmiers, secteur Founty, Agadir

À PROPOS DE L’AUTEUR

pascale-fontesse

Articles liés

Mahi Binbine, confidences exclusives pour la Tribune de Marrakech

Mahi Binbine, confidences exclusives pour la Tribune de ...

Mahi Binebine Rue du Pardon, nouveau roman, nouvelle voix Évidemment, on ...
La Tribune a rencontré ... Pascal Elbé

La Tribune a rencontré ... Pascal Elbé

L’homme qui flâne à Marrakech est cultivé ou se cultive ...
Tindouf de père en fille

Tindouf de père en fille

Son cœur balance entre Tanger et Marrakech. Boubker Temli possède ...
Vincent Mellili : « Je vais ouvrir une école d’acteurs à Marrakech »

Vincent Mellili : « Je vais ouvrir une école d’acteurs ...

Première école au Maroc de formation aux métiers du cinéma, ...
Un autre regard sur Marrakech, loin des clichés habituels

Un autre regard sur Marrakech, loin des clichés ...

« A’SR Ennour », c’est une exposition très originale à Dar Moulay ...
Les artistes d’Essaouira investissent la Galerie SINIYA28

Les artistes d’Essaouira investissent la Galerie SINIYA28

Cette ravissante galerie du centre ville accueille, pendant la foire ...
La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous