Baan Thaï Institut – Brigitte Loudet, importatrice de Bien-Être

vendredi 6 Avr, 2018 - 17h08min

Le "Baan Thaï Institut", ouvert par la très chaleureuse Brigitte Loudet il y a sept ans, n'est pas un Institut comme les autres. C'est un vrai reflet de l'âme de sa fondatrice, un voyage initiatique, un vrai dépaysement pour mieux se reconnecter.

Baan Thaï Institut – Brigitte Loudet, importatrice de Bien-Être

Tout a commencé par des voyages en Asie, en Thaïlande notamment. Brigitte Loudet tombe amoureuse des paysages, de la culture, de l'artisanat, mais ausssi de la philosophie de vie si particulière à cette région du globe. Au départ, c'est une recherche de développement personnel qui va la pousser à apprendre les massages thaïs et leurs différentes techniques. Elle y trouve une salvatrice dimension thérapeutique, mais aussi spirituelle, "quasi magique", qui lui permet de reconnecter corps et esprit en harmonie.  C'est donc "naturellement" qu'elle passe son diplome à la très renommée école Wat Po de Bangkok. Enfin "naturellement" est un léger raccourci de son parcours. On parle d'école Bouddhiste, avec un enseignement très dur et rigoureux qui implique autant savoir thérapeutique que connaissance des pathologies, voyages formateurs à la rencontre de différentes techniques, développement de la perception intuitive des patients...

Baan Thaï Institut – Brigitte Loudet, importatrice de Bien-Être

Mais Brigitte Loudet qui a vécu une réelle révélation se dit que tout le monde n'aura pas la chance de goûter au réel massage thaï traditionnel, d'expérimenter à travers des gestes précis et d'une grande diversité, cette libération d'énergie ressentie pendant et après le massage. Un bon praticien doit savoir détecter intuitivement au toucher les zones à libérer, à remettre d'aplomb, et adopter les techniques idoines afin de générer cette incroyable sensation de lâcher-prise, cette "réinitialisation" du corps.

Donc, bien humblement mais très généreusement, Brigitte Loudet décide d'ouvrir un petit Institut à Marrakech, sans prétention mercantile, juste pour "la famille et les amis". On vous l'a dit, Brigitte Loubet a à coeur de répandre le Bien-Être... C'est aussi une véritable aventure humaine entre Bangkok et Marrakech qui fonctionne très bien, les deux cultures ayant de réelles affinités. Ouvre alors l'Institut Baan Thaï, avec deux masseuses thaïlandaises diplomées, deux cabines et un hammam dans un petit appartement de 100m2, avec un premier container d'artisanat amoureusement chiné, des huiles et des baumes les plus authentiques possibles, comme si on avait téléporté un salon de massages Thaï à Marrakech. Trois mois plus tard, on passe de 2 à 5 praticiennes et l'annexion de l'appartement voisin, puis de 5 à 12 pour enfin arriver à 25 thérapeutes, dont un homme, 400m2 complétés par une terrasse avec vue sur l'Atlas, seul élément qui nous rappelle en beauté qu'on est dans la ville ocre et non dans une pittoresque cabine de massage sur une plage thaïlandaise...

La force de Brigitte Loudet dans l'écrin qu'est le Baan Thaï Institut, est de réussir à nous faire décoller en douceur, mais aussi et surtout d'avoir la garantie d'expérimenter d’authentiques massages thaïs traditionnels. En puriste, elle voyage fréquemment en Asie pour se ressourcer l'âme, mais et surtout, elle en profite pour identifier de réels potentiels avec des connaissances agrées, tester et recruter des thérapeutes qualifiés. Elle organise ensuite leur venue au Maroc par la voie officielle des ambassades et du gouvernement Thaïlandais, afin que chacun puisse se concentrer sur sa mission thérapeutique en toute sérénité. Parce qu'au fond, ce qui reste le fil conducteur de toute cette aventure, c'est de dispenser le Bien-Être, d'apporter du confort, de recentrer le corps et d'aligner l'Esprit. C'est la mission évangélique que Brigitte Loudet s'est fixée, et c'est une très bonne dealeuse de bonheur.

La Tribune, veut parler de vous !

Vous êtes créateur, artisan, photographe, illustrateur ?
Le premier magazine d’information de Marrakech vous donne page blanche. Ecrivez-nous !

Parlons de vous